Le groupe NUTRIXO s’est doté d’une GMAO centralisée au siège pour uniformiser ses méthodes de maintenance et centraliser ses achats de matériels destinés à la maintenance.

NUTRIXO regroupe entre autres: Grands Moulins de Paris, Délifrance, Appétit de France, Touflet, Krabanski, Euromill…

Le groupe NUTRIXO s’est doté d’une GMAO centralisée au siège pour uniformiser ses méthodes de maintenance et centraliser ses achats de matériels destinés à la maintenance.

Sont concernés ici 38 sites, 5 activités: Meuneries et produits de boulangeries, patisseries, brioches, viennoiseries, et trois langues (français, anglais, hollandais).

Site Internet : www.nutrixo.com

Propos recueillis par Claire Poisson pour le mensuel “Production Maintenance

La GMAO pour uniformiser les méthodes

Pourquoi avoir mis en place une GMAO centralisée ?

Philippe Allaire : Bien entendu certains de nos sites étaient déjà équipés de logiciel de GMAO en interne. Le but d’une GMAO unique pour tout le groupe était d’optimiser notre production par une meilleure organisation de nos services de maintenance, d’uniformiser nos méthodes maintenance et de centraliser nos achats de matériels destinés à la maintenance.

La GMAO devait respecter la gestion d’une société agroalimentaire sous la norme iso 22000. Nous sommes d’ailleurs l’une des premières sociétés en France à avoir obtenu cette certification en multi sites.

La GMAO devait également nous permettre de tracer tout événement liés aux interventions de maintenance, d’avoir des indicateurs d’efficacité de la maintenance et de suivre nos coûts avec précision.

Notre cahier des charges pour la GMAO était donc précis avec l’ambition d’être rapidement opérationnel.

Quel processus avez-vous suivi pour choisir votre partenaire GMAO ?

Philippe Allaire : Une des principales difficultés était de trouver un logiciel qui puisse être utilisé aussi bien que pour nos petites, moyennes ou grandes structures, ce qui caractérise le groupe Nutrixo ( nos services maintenance vont de 1 personne à 20 personnes).

Nous avons fait des recherches sur internet où il a été facile de trouver des informations sur plusieurs logiciels du marché et leurs caractéristiques.

Conscient qu’une phase de test est indispensable pour vérifier la simplicité et la rapidité d’utilisation du logiciel par une équipe de maintenance, les GMAO ne bénéficiant pas de version d’évaluation ont été écartées. Finalement, nous en avons présélectionné 2 et le choix final s’est porté sur le OptiMaint (voir encadré).

Nous avons considéré OptiMaint comme un bon compromis entre la solution coûteuse et longue à installer et la solution trop simple.

Qu’a permis la mise en place d’une GMAO unique au quotidien ?

Philippe Allaire : Avec des tailles différentes et des organisations différentes, le projet pouvait rapidement être un échec ! C’est pourquoi, il était primordial d’impliquer tous les responsables maintenance dans le choix du logiciel GMAO pour avoir leur adhésion. L’aspect humain est très important et il ne faut surtout pas négliger dans la mise en place d’un tel système.

Sur le terrain, OptiMaint a permis de gagner en efficacité grâce à une meilleure planification des travaux et à un historique facilement accessible. Nos opérations de maintenance préventive y ont été intégrées et la planification est automatisée.

Par ailleurs, avec la GMAO nous pouvons plus facilement développer une démarche TPM. OptiMaint permet le suivi de ces opérations, et les tâches effectuées se renseignent facilement et rapidement.

De par notre secteur d’activité, l’agroalimentaire, la traçabilité est primordiale et le respect de la qualité des produits est notre priorité. La GMAO permet d’indiquer si toutes les opérations liées à la qualité du produit ont été réalisées et respectées.

Tout en garantissant à chacun des sites de l’autonomie dans son organisation, le logiciel permet au siège d’avoir une vision globale de l’activité avec des analyses techniques et financières à tous les niveaux.

Aujourd’hui, la GMAO a-t-elle répondue à vos attentes ?

Philippe Allaire : Pour l’instant, nous commençons la phase d’analyse.

L’objectif d’avoir une seule GMAO dans tout le groupe, y compris sur les sites étrangers, est atteint. Ainsi, les différents sites ont des procédures communes. Nous pourrons à terme optimiser nos investissements. En seulement 18 mois, 18 sites sont déjà opérationnels (soit en moyenne 1 site par mois !).

OptiMiant va nous permettre de mutualiser nos achats au niveau du groupe à travers une centrale d’achats tout en laissant une certaine autonomie aux différents sites.

Cela nécessite quelques évolutions du logiciel et nous travaillons en étroite collaboration avec l’éditeur (ndlr : Apisoft) qui est à notre écoute pour hiérarchiser et planifier les développements qui répondront à nos besoins.